A la découverte des chemins de Gironde et d'ailleurs ...

Séjour à Albi: le palais de la Berbie

Journée du 14 septembre 2012 (dernière journée)

Le musée Toulouse-Lautrec: découverte de la plus importante collection au monde, des oeuvres du peintre albigeois Henri de Toulouse-Lautrec (mais enterré à Verdelais en Gironde après sa mort au château de Malromé). Affiches, lithographies, tableaux, toiles, portraits sont exposés aux différents étages de ce vaste palais ... Il est installé dans l'ancien palais épiscopal le Palais de la Berbie édifié à partir du XIIIème siècle avant l'édification du Palais des Papes d’Avignon. Il se présente comme une imposante forteresse. La hauteur des murs et leur épaisseur attestent de son rôle défensif et dissuasif. Au fil des siècles, diverses modifications l'ont transformé en un véritable palais d'agrément ...

Après avoir laissé nos bagages en garde à l'hôtel nous prenons la direction du pont neuf pour immortaliser une dernière fois quelques panoramas (clic 2-4-6) sous un beau ciel bleu

Lire la suite…

Fermer


Publié à 01:27, le 26 janvier 2013, dans Albi, Albi
Mots clefs :


Séjour à Albi: l'échappée verte

Journée du 13 septembre (suite)

Après avoir quitté la cathédrale nous sommes partis en quête d'un restaurant qui accepterait de nous servir vue l'heure tardive ... ce qui fut fait en cherchant un peu! Le temps ayant l'air de s'arranger nous avons déposé le parapluie à l'hôtel et plan en main nous avons entrepris la traversée de la ville pour rallier le parking des Planques. Au passage un coup d'oeil à cette sculpture aux violons ...

Lire la suite…

Fermer


Publié à 01:41, le 24 janvier 2013, dans Albi, Albi
Mots clefs :


Séjour à Albi: la cathédrale Ste-Cécile

Journée du 13 septembre 2013

Une matinée bien occupée! Il nous faudra plus de 3 heures pour visiter cette cathédrale monumentale. Et encore ... avons nous vraiment tout vu? Beaucoup de monde, beaucoup de bruit aussi et des gens souvent peu respectueux des lieux ... Un intérieur étonnamment chaud malgré la hauteur de la voûte mais qui trouve son explication dans le fait que la brique restitue la chaleur extérieure emmagasinée la journée. Nous terminerons par la salle du trésor et il sera largement l'heure d'aller manger.

Petite visite en images en cliquant sur l'album.

Ci-joint un article tiré du Patrimoine - Mairie Albi

L’horloge méconnue de Sainte-Cécile

Voilà bien des années qu’elle est à l’arrêt et que ses deux cloches ne retentissent plus. Sa très belle aiguille avec fleur de lys affiche toujours huit heures pour les paroissiens et les touristes qui daignent lever les yeux vers elle.

Pour ceux qui la chercheraient, l’horloge de la cathédrale Sainte-Cécile est située au-dessus de la chapelle Saints-Pierre et Paul, derrière le choeur.

Le petit cagibi qui l’abrite dans la galerie supérieure se révèle une mine d’informations.

Il est inscrit en effet sur l’un des murs que le mécanisme actuel date de 1820 et a été réalisé par un certain Périé. Sont également visibles quelques dates d’intervention, la dernière mentionnée par Périé ayant eu lieu en 1843, mais d’autres, notamment en 1942, prouvent qu’il y en a eu après. Il se trouve néanmoins que des horloges plus anciennes ont existé. « Le cadran qui date de 1788 en provient d’une vraisemblablement », indique Michel Hayart, spécialiste de l’horlogerie ancienne. Des documents font même mention d’une horloge au XVIe siècle puisque le chapitre de la cathédrale a demandé, en 1586, à un horloger de Gaillac des réparations sur le mécanisme. Le « puits » maçonné, où se trouvent les poids de l’horloge, fournit un autre indice de datation. Cette cage qui descend de la galerie jusqu’à la chapelle en dessous est dissimulée par les peintures qui la recouvrent et dont la réalisation remonte... à 1513, CQFD. Sur l’un des murs du cagibi, il est aussi indiqué qu’une horloge aurait été fabriquée en 1694 (sa remplaçante ?). Quant aux cloches (deux sont attestées au XVIe siècle), on en trouve une petite dans le cagibi et une seconde plus importante dans un clocheton de la cathédrale. Cette dernière date de la fin du XIXe siècle, à l’époque où César Dali restaure l’édifice et fait construire les clochetons. L’horloge était sans doute reliée à cette cloche par une corde avant que la connexion soit électrique : on voit d’ailleurs toujours le câble qui traverse la voûte ! Au XXe siècle, l’horloge est électrifiée, mais le système est aujourd’hui hors d’usage. « L’ancien mécanisme est cependant toujours en place et il suffirait de le restaurer pour le remettre en mouvement », note Michel Hayart.


Publié à 16:18, le 23 janvier 2013, dans Albi, Albi
Mots clefs :


Séjour à Albi du 12 au 14 septembre 2012

Journée du 12 septembre

Lors de notre déplacement pour accomplir le chemin de St-Guilhem-le-Désert, nous avons traversé Albi. Les reportages vus à la télé lors du classement de la ville et de sa cathédrale au patrimoine mondial de l'Unesco, nous ont donné l'envie de découvrir ces magnifiques monuments. Nous avons été agréablement surpris et ... conquis. Par la vieille ville toute de rose vêtue et qui recèle des richesses architecturales; par l'imposante cathédrale Ste-Cécile, son architecture si différente des nôtres, son jubé et ses peintures; par le palais de la Berbie, son musée Toulouse-Lautrec et ses magnifiques jardins; par sa promenade "L'échappée verte" longeant le Caussels si près et en même temps si loin de l'agitation de la rue; et enfin par ses habitants à l'accent chantant, accueillants, disponibles et fiers de leur ville. Partout où nous sommes passés on nous a posé la question "Comment trouvez vous notre ville, est-ce que cela vous plait ...". Nous avons effectué le trajet en train, pris le repas de midi dans le sympathique restau en face de la gare, puis pris possession de notre chambre d'hôtel avant de nous lancer à la découverte de la ville.

Au programme de cette demi-journée: les ponts, le quartier de la Madeleine rive droite, les rues et les quartiers de la vieille ville, une approche de la cathédrale et du palais épiscopal. Il n'a manqué que le soleil pour donner tout son éclat à la brique rose.

Un aperçu dans l'album


Publié à 01:50, le 21 janvier 2013, dans Albi, Albi
Mots clefs :




Qui suis-je ?


Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos


Gribouille



Mes albums



La carte des lieux visités



«  Novembre 2017  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930 

Rubriques


Accueil
Albi
Cigognes
Creuse
Divers
Espagne
Estuaire
Festivites
Galette
Gard
Gastronomie
Grues cendrees
Journee entiere
La Garonne
Lot et Garonne
Lozere
Moselle
Parcs et jardins
Pays Basque
Rando urbaine
Randonnee
Sejours decouvertes
Sortie weekend
Visite guidee


Derniers articles


ACCUEIL
Un après-midi à Bordeaux
La Brède et Montesquieu
Castelmoron-d'Albret en passant par St-Martin-du-Puy et Caumont
Le voilier Mir
Séjour dans le Gard du 11 au 17 septembre 2017 / St-Jean-du-Gard
Molières ... Bastide anglaise inachevée
Cadouin / La boucle des pèlerins
Urval et la fête du pain
Fontet en passant par Hure / Loupiac-de-la-Réole et Blaignac
Aubazine et le canal des moines
Collonges-la-Rouge ... la "cité aux vingt-cinq tours"
Audenge et la boucle de Graveyron
La fresque street-art de Floirac et les graffs de Darwin à Bordeaux
Bassanne / Barie et le canal

Sites favoris


Fouchepate Blog
Fouchepate Boîtes
Eraldica Occitana
Noémi
FloreAlpes
Fleurs
Fête à Léo
François du Tursan
Tables de fêtes (cuisine)
Pause café (cuisine)
PIXANNE Photographies
Randomania
CHEMIN FAISANT
Les lavoirs
Rando Le Pout

Amis


estella
opaysdeshumains
papatrek


Newsletter

Saisissez votre adresse email



Saints du jour