A la découverte des chemins de Gironde et d'ailleurs ...

Base sous-marine : Digital Abysses

Jeudi 19 avril 2018

 

Exposition d'art numérique de l'artiste Miguel Chevalier

C'est donc à la base sous-marine et au frais, que Michelle et moi avons choisi de passer cet après-midi estival. Nous n'avons pas regretté car cette exposition insolite est un enchantement pour les yeux et les oreilles. Pour vous donner l'envie d'aller y faire un tour ...

... les photos sont à découvrir dans l'album


Publié à 22:05, le 23 avril 2018, dans Divers, Bordeaux
Mots clefs :


La balade des 2 ponts et à bord du Marité

Samedi 14 avril 2018

 

La météo s'étant légèrement améliorée nous partons à Bordeaux pour voir le "Marité": à quai depuis une semaine, il repart dimanche matin. Garés comme d'habitude à Sud-Ouest, nous traversons la Garonne au pont levant, longeons le quai des Marques (après une petite halte chez notre glacier préféré !) et remontons les quais jusqu'au ponton d'honneur où est amarré le trois-mâts. A quelques mètres est aussi amarré ... un yacht de luxe le Global battant pavillon des îles Caïman. Ce yacht a été racheté en 2014 à M. Khan, un riche industriel d'origine pakistanaise qui a aujourd'hui la nationalité américaine. Il s'appelait alors le "Kismet", qui signifie "destin" en turc. En septembre dernier, le nouveau yacht de M. Khan, le nouveau Kismet était à Bordeaux, cette fois vous découvrirez l'ancien. C'est un yacht de 74 mètres qui comporte six double cabines pour accueillir douze invités. Avec 22 membres d'équipage, cela fait quasiment deux personnes dans l'équipage pour un hôte. Source France Bleu Gironde.

Après avoir visité le Marité, nous avons retraversé la Garonne au pont de pierre et remonté les quais rive droite pour rejoindre notre point de départ. Le soleil a joué à cache-cache, la pluie s'est invitée à plusieurs reprises mais pas de quoi perturber la foule nombreuse qui se promenait ce jour là.

Une belle balade de 8km dont on ne se lasse pas et l'occasion de découvrir Bordeaux de manière différente.

 

toutes les photos sont à découvrir dans l'album


Publié à 01:30, le 19 avril 2018, dans La Garonne, Bordeaux
Mots clefs :


Découverte du Bordeaux maçonnique

Vendredi 9 mars 2018

 

Avant de démarrer le circuit, notre guide tient à apporter quelques précisions : n'étant pas franc maçonne, elle propose une interprétation des symboles et monuments qui peuvent aussi être liés à l’histoire du compagnonnage. La franc-maçonnerie voit le jour à Bordeaux, avec la Loge Anglaise, fondée le 17 Avril 1732 par trois Irlandais : le capitaine Martin Kelly, Nicolas Staimton et Jonathan Robinson, trois officiers de marine qui avaient des activités commerciales à Bordeaux. Dans la première moitié du siècle, il existe à Bordeaux quatre loges : L’Anglaise (1732), La Française (1740), La Parfaite Harmonie (1744), L’Amitié ou Amitié Allemande (1746). A l’exception de l’Anglaise qui figure sur le registre de la Grande Loge d’Angleterre, les autres loges sont affiliées à la Grande Loge de France.

Le Grand Théâtre C’est Victor Louis (1731–1800) qui a fourni les plans du Grand-Théâtre, alors chargé par le maréchal duc de Richelieu, lui-même franc-maçon. Et c’est le duc de Chartres, Grand Maître des maçons français, qui posa la première pierre de cet édifice, le 13 avril 1776. Ainsi, comment ne pas imaginer que la symbolique maçonnique n’imprègne pas l’architecture de ce théâtre aux allures de temple gréco-romain. L’art de Victor Louis a consisté à l’exprimer avec subtilité à travers sa recherche constante du nombre d’or. Il y a d’abord l’orientation de l’édifice. Comme pour le Temple de Salomon, elle est est-ouest. Dans le sens apparent de la course du soleil, lumière de la connaissance objet de recherches de la franc-maçonnerie. Sa façade comprend 12 colonnes corinthiennes couronnées d'une balustrade portant 12 statues : 9 muses et 3 déesses Vénus, Junon et Minerve évoquant la beauté, la force et la sagesse, trois vertus maçonniques. Ce n’est pas un hasard, car il s’agit de la fameuse règle de l’hypoténuse : un côté compte pour trois, l’autre pour quatre et l’hypoténuse pour cinq. Le diamètre et la circonférence des colonnes sont également symboliques. Dans le grand vestibule les voûtes plates sont ornées de caissons à rosaces, motifs à forte connotation franc-maçonne. Avec cinq pétales, cette fleur stylisée se rapproche du pentagone, ou comme disent les Frères maçons " l’étoile flamboyante, qui figure la lumière d’Orient et le signe de ralliement des rosicruciens". La cage du grand escalier est l’endroit du théâtre où les symboles maçonniques sont les plus nombreux. L’escalier monte droit puis se partage en deux volées divergentes. Son plan reprend la forme du Thau égyptien. Il représente, comme l’équerre, la réalité et le respect des lois. Sur les murs et la rampe d’escalier court une frise de svastikas, constitués de la réunion de quatre équerres. Le svastika est le symbole solaire et de vie originaire de l’Inde. Dans le vestibule, une statue signée par Amédée Jouandot représente Victor Louis dans une position maçonnique, la main droite sur le cœur, deux doigts cachés et trois apparents, peut être aussi une allusion aux " trois points" pour montrer la domination du ternaire sur la dualité.  Source Archives du journal SO par Cadish

Une balade d'environ 2h au départ de la Place des Quinconces passant par le quartier du Triangle d'Or et se terminant au Grand Théâtre.

 

les photos sont à découvrir dans l'album


Publié à 21:00, le 15 mars 2018, dans Visite guidee, Bordeaux
Mots clefs :


Un après-midi à Bordeaux

Samedi 18 novembre 2017

 

Histoire de bouger un peu, nous filons à Bordeaux voir "Karlo" le rhino jaune de la campagne lancée par Kéolis afin de rappeler les règles de prudence aux usagers du tram (cette année, 3 piétons ont trouvé la mort dans une collision avec le tram). Un rhinocéros comme Karlo pèse plus d’une tonne et un tram en charge normale 55 tonnes. Soit un vrai troupeau de rhinos lancé à 45 km/heure. D’où la phrase choc affichée sur les bus et tramways de la métropole bordelaise : "Un tram pèse l’équivalent de 40 rhinocéros, face à lui, vous ne ferez jamais le poids." Ce samedi il était place Stalingrad ... il nous vient de Pologne, il est en fibre de verre et plus vrai que nature. La campagne terminée il va rejoindre le dépôt d'où il sortira 2 fois par an pour à nouveau sensibiliser le public.

Nous profiterons de cette belle journée ensoleillée pour effectuer la balade des 2 ponts (7km) : traversée du pont de pierre, petit tour en centre ville jusqu'à la librairie Mollat, retour vers les quais, traversée du pont levant, arrêt à Darwin afin de "récupérer" quelques graffs nouveaux ... Nous avons regagné nos pénates à la nuit tombée après avoir admiré un magnifique coucher de soleil et les couleurs du ciel passant de l'oranger au rouge

Pour l'anniversaire de sa grand-mère, l'artiste Pierre Bortolotti originaire de Lorraine a peint cette fresque inspirée par un cliché du photographe anglais Lee Jeffries

 

retrouvez toutes les photos dans l'album


Publié à 01:05, le 20 novembre 2017, dans La Garonne, Bordeaux
Mots clefs :


Le voilier Mir

Vendredi 27 octobre 2017

 

Bordeaux accueille pour la première fois le voilier Mir. De type trois-mâts carré, avec ses 109,2 mètres de long, il est deux fois plus grand que le "Belem" et son nom signifie "Paix" en Russe.

Il est le deuxième grand voilier d'une série construite par les chantiers de Gdansk, en Pologne et un des 5 navires construits pour l'URSS entre 1987 et 1990. Lors du démantèlement de l'URSS, la Russie a gardé le Mir, qui est resté en Europe, tandis que Pallada et Nadezhda naviguent dans le Pacifique. L'Ukraine a obtenu le Druzhba et le Khersones. Il est utilisé comme navire-école. Il peut embarquer 144 cadets et son équipage comprend 40 membres. Il participe à de nombreux rassemblements et fréquente assidûment les Armadas de Rouen. Il participe également aux courses de grands voiliers, qu'il a souvent remportées : son armateur le présente comme le plus rapide de tous les grands voiliers.

Gréement : 5 vergues sur chaque phare ; petite brigantine ; toutes les vergues sont fixes, ce qui facilite certaines manœuvres.

Matériaux : Coque et pont en acier; pont recouvert de bois. Mâts en acier, formés chacun d'un seul tube rétreint. Il y a cependant des plateformes de hune, comme sur les mâts composés.

Coque : Blanche, avec 2 lignes de hublots. Large bande bleue longitudinale, interrompue à l'étrave et à l'arrière. Cette bande bleue suffit à reconnaître facilement le Mir des autres navires de la série.

Superstructures : assez importantes, notamment le rouf et la timonerie situés à l'arrière. Les embarcations sont situées nettement au-dessus du pont.

Avant : étrave à guibre ; beaupré en 1 seule partie . Pas de figure de proue. Pas de gaillard d'avant. Frise dorée sur chaque bord.

Arrière : Typique ; on le retrouve sur tous les voiliers de la série : tableau arrière rectangulaire, large, vertical, surplombant la voûte (de forme particulière, en V). Ce tableau est percé de 4 hublots carrés. Il est décoré de frises dorées , le nom et le port d'attache sont de la même couleur.

Nous sommes arrivés quelques minutes trop tard pour le voir passer sous le pont levant mais à temps pour le voir arriver accompagné du remorqueur et des bateaux de croisière. La manœuvre d'accostage (évitage) s'est déroulée sous nos yeux (remorqueur aidé du petit remorqueur pousseur). 30mn plus tard, toujours aidé du remorqueur, le voilier était enfin amarré à l'embarcadère des Quinconces sous les yeux de nombreux curieux.

 

les photos et un petit film sont dans l'album


Publié à 19:48, le 28 octobre 2017, dans La Garonne, Bordeaux
Mots clefs :


{ Page précédente } { Page 1 sur 10 } { Page suivante }


Qui suis-je ?


Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos


Gribouille



Mes albums



La carte des lieux visités



«  Mai 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031 

Rubriques


Accueil
Albi
Cigognes
Creuse
Divers
Espagne
Estuaire
Festivites
Galette
Gastronomie
Grues cendrees
Journee entiere
La Garonne
Lot et Garonne
Lozere
Moselle
Parcs et jardins
Pays Basque
Rando urbaine
Randonnee
Sejour Gard et Lozere
Sejours decouvertes
Sortie weekend
Visite guidee


Derniers articles


ACCUEIL
Vérac ... en passant par Tarnès et Villegouge
Découverte des portes insolites à Dax
Petite virée en terre espagnole / Vera de Bidasoa
Sauternes ... entre coteaux et Ciron
Base sous-marine : Digital Abysses
La boucle de Créon
La balade des 2 ponts et à bord du Marité
Castres-Gironde ... entre terre et eau
Découverte du Bordeaux maçonnique
Camiac-et-St-Denis ... chemins de vignes
Nérigean: la boucle de la "Traille de Roland"
La fête des Bœufs gras de Bazas
Guillos ... Landes de Cernès
Cursan ... les pieds dans l'eau et la boue

Sites favoris


Fouchepate Blog
Fouchepate Boîtes 2
Fouchepate Boîtes1
CHEMIN FAISANT
FloreAlpes
Fleurs
Fête à Léo
François du Tursan
Tables de fêtes (cuisine)
Pause café (cuisine)
PIXANNE Photographies
Randomania
Les lavoirs
Rando Le Pout
Noémi
Eraldica Occitana

Amis


estella
opaysdeshumains
papatrek


Newsletter

Saisissez votre adresse email



Saints du jour