A la découverte des chemins de Gironde et d'ailleurs ...

Avant dernier jour de la Fête du Fleuve et retour du Belem

Vendredi 2 juin 2017

 

Pour sa 10e édition, du 26 mai au 4 juin, Bordeaux a célébré son fleuve et l’aventure maritime en présence des 43 skippers de la Solitaire Urgo-Le Figaro (2013 et 2015). Pour cette avant dernière journée de manifestations, nous nous sommes rendus sur les quais. Le "Marité", un trois-mâts encore jamais venu à Bordeaux quitte le ponton d'honneur (pour celui de la Cité du Vin) pour céder sa place au "Belem" habitué des quais de Bordeaux.

Les monocoques ont quitté Bordeaux samedi vers 16h direction Pauillac. Aujourd'hui dimanche, après deux heures d’attente devant Pauillac pour cause d’absence de vent, les 43 skippers se sont élancés à 16h30 pour la première étape à destination de Gijon (420 milles). Une étape qui s’annonce animée au vu des conditions annoncées dans le Golfe de Gascogne.

 

toutes les photos sont dans l'album


Publié à 22:16, le 4 juin 2017, dans La Garonne, Bordeaux
Mots clefs :


La Cité du Vin

Vendredi 15 juillet 2016

 

La Cité du Vin en chiffres

La cité du Vin c'est 13 350m2 de superficie totale dédiés à l'univers du vin. Le bâtiment fait 55m de haut. Les étages les plus empruntés seront le RDC, le 1er et le 2eme étage qui héberge le parcours permanent. Il s'agit d'un voyage, durant à peu près 1h30 à 2h, à travers 19 espaces thématiques (des projections sur écran géant, des globes interactifs, des images 3D, ateliers de dégustation, des expériences multi-sensorielles) pour comprendre l'influence du vin de 6000 avant JC à aujourd'hui. Mais si vous voulez tout voir de la Cité du Vin, comptez beaucoup plus (10h) ... Au 8e étage, le Belvédère offre une vue à 360 degrés sur Bordeaux, sous son lustre composé de milliers de bouteilles et depuis son comptoir de dix mètres de long. Au 7e étage, se trouve le restaurant panoramique avec 700 références de vin à la carte. Le chantier aura été minutieux et de longue haleine. Il a duré 3 ans et nécessité par exemple 9000 m3 de béton, et 574 arcs en lamellé-collé constituant la charpente gigantesque sur laquelle ont été posés des milliers de panneaux de verre (972m²) et d’aluminium (5700m²). Les amoureux du vin, collectionneurs ou simples visiteurs désireux de repartir avec un souvenir pourront profiter au RDC de la plus grande cave du monde. Une boutique propose en effet plus de 10.000 bouteilles, venues de 70 pays !   Sources  France3 Aquitaine et France Bleue Gironde

Inaugurée le 31 mai 2016 par le président François Hollande et le maire Alain Juppé, elle est ouverte au public depuis le 1er juin. Ayant réservé les billets à l'avance, c'est en compagnie de Cécile et Roland que nous nous sommes rendus sur ce lieu à l'architecture si particulière (représentation du cheminement du liquide qui descend dans la carafe ... à méditer) ... Juillet n'était pas le mois le plus propice pour une visite tranquille ... tout ce qui est nouveau attire, les touristes étaient nombreux et les curieux aussi ... Conclusion nous n'avons pas pu profiter de tous les outils mis à notre disposition. Les passionnés et connaisseurs en matière de vin y trouveront leur compte. Les profanes, comme nous, commenceront à saturer très vite tant il y a à découvrir et assimiler. Le clou de la visite reste incontestablement la montée au belvédère avec son panorama sur Bordeaux et le plafond composé de milliers de bouteilles. Un peu oubliée et c'est bien dommage, l'exposition temporaire avec les photos de chantier d'Isabelle Rozenbaum: artiste photographe elle a suivi le chantier depuis son démarrage. Elle s'est rendue régulièrement sur place, imprégnée du lieu et a réalisé ses prises de vue qui concernent autant les hommes et les femmes au travail que l'évolution de l'environnement. Avec Cécile et sur les conseils de la jeune femme présente à l'expo, nous avons poussé la porte de l'auditorium afin de voir le plafond orné de tubes de bois suspendus. Nous avons terminé la visite par la cave à vin et profité du soleil dans les jardins et espaces végétalisés côté Garonne et ponton.

 

les photos sont à découvrir dans l'album


Publié à 21:15, le 30 janvier 2017, dans Divers, Bordeaux
Mots clefs :


La frégate Shtandart

Lundi 24 octobre 2016

 

Pour cette dernière soirée 2016 je vous propose d'embarquer à bord de la frégate russe de Pierre 1er le Grand. A quai pour quelques jours, la réplique exacte de l'ancienne (à l'exception de l'intérieur) a été prise d'assaut. Pas de chance, la journée sera grise et pluvieuse: nous prendrons notre temps malgré la foule, puis nous irons nous réchauffer devant un chocolat et un thé. Direction ensuite les Galeries Lafayette pour quelques emplettes et retour vers les quais alors que la pluie a cessé. C'est alors que le ciel s'est embrasé transformant d'un coup le paysage.

 

les photos sont à découvrir dans l'album

Et pour en savoir plus la frégate consulter le site du Shtandart

Bonne et Heureuse année 2017


Publié à 19:45, le 31 décembre 2016, dans La Garonne, Bordeaux
Mots clefs :


La Probabilité du Miracle ... à la base sous-marine

Mercredi 26 octobre 2016

 

Du 13 octobre au 18 décembre avait lieu à la Base sous-marine de Bordeaux une exposition du photographe Gérard RANCINAN et de l'auteure Caroline GAUDRIAULT. C'est en compagnie de Michelle que j'ai foulé, pour la toute première fois, le béton de ce gigantesque bunker construit (de 1941 à 1943) par les forces d'occupation allemande. Le bâtiment est organisé en 11 alvéoles liées entre elles par une rue intérieure. L' ensemble couvre une superficie de 43000m²  mais seuls 12000m² sont ouverts au public (uniquement lors d'évènements particuliers), convertis en un espace culturel atypique géré par la ville de Bordeaux. C'est avec une certaine appréhension que j'ai franchi la passerelle du premier bassin, découvert l'intérieur du lieu et l'exposition. Pour mieux comprendre ce que nous allons voir, lire ce qui suit ...

Dans un parcours qui investit aujourd'hui les espaces de la Base sous-marine, Gérard Rancinan et Caroline Gaudriault proposent un voyage dans un univers artistique où réel et irréel se confrontent. Leur proposition s'affirme comme le miroir de la mémoire de notre société et de son époque. Le dialogue établi entre la photographie de Gérard Rancinan et les textes de Caroline Gaudriault est rythmé au fil du parcours par une quarantaine d'œuvres transposant une époque marquée par les fantasmes, l'illusion, les contradictions face au déni de réalité et par des livres qui nous proposent de nous interroger sur notre monde et plus encore sur la perception que nous en avons.  Sources Tourisme Aquitaine

 

 les photos sont à découvrir dans l'album


Publié à 20:15, le 24 décembre 2016, dans Divers, Bordeaux
Mots clefs :


Street art à Bordeaux du 25 juin au 25 septembre 2016

Jeudi 14 juillet 2016

 

Retour sur l'exposition qui a réuni une trentaine d'artistes de street art dans l'ancien Virgin de la place Gambetta. Comme beaucoup de visiteurs ma fille et moi avons investi les lieux presque jusqu'à l'heure de la fermeture.

Ci-point un extrait de l'article paru dans le journal Sud-Ouest du mercredi 10 août 2016

Le promoteur Michel Ohayon a prévu de faire du lieu un hôtel de luxe. En attendant, il a laissé les clefs aux artistes. Lesquels ont eu carte blanche, de la mairie aussi, pour tout chambouler. Même les fameux escaliers transparents ont été repassés à la couleur, en tout cas le rebord des marches. Où l'on croise la cahute en (faux) béton du collectif Hotu avec un bonhomme qui sort des toilettes comme dans « Trainspotting ». Quelques artistes font directement allusion à la société de consommation, comme Farewell et ses emballages lacérés qui débordent de chariots de supermarchés, ou Rooble et son vrac de disques soldés, avec Madonna qui chante "Like a virgin". D'autres empruntent à la BD, au graphisme, à la vidéo, à la maquette, ou à la photo détournée, restent fidèles au lettrage, jouent de débauche de couleurs ou du noir et blanc travaillé. D'un étage à l'autre, c'est souvent drôle, parfois caustique, toujours étourdissant par la diversité des techniques employées. On y croise une Marianne émouvante, des trains inclus dans d'autres trains, des villes qui avalent la nature et tout un bestiaire fantastique. Hit-parade impossible.On est loin du "simple" tag sur un mur. C'est Repaze, l'un des historiques de Transfert qui s'est chargé de la scénographie. But du jeu : laisser le rez-de-chaussée en l'état, juste habillé de ces parpaings qui signalent les lieux en devenir, laisser les murs du 2e étage clairs pour accueillir les œuvres créées en ateliers. Et saturer tout le reste d'alvéoles où chacun s'exprime comme il l'entend, de préférence en 3D. En prime, ici, tout est recyclé et le sera aussi en partant. "L'enjeu nous donne l'occasion de nous dépasser, de jouer avec le lieu comme on peut le faire dans la rue", confirme Landroïd, un des artistes de permanence ce jour-là.

les photos sont à découvrir dans l'album

 

------------------------------------------------

Vendredi 16 septembre 2016

 

A quelques jours de la fermeture définitive du Virgin, c'est en compagnie de Michelle que je suis retournée sur les lieux. J'y ai trouvé quelques différences et suis revenue avec encore un stock de ...

nouvelles photos à découvrir dans l'album


Publié à 21:00, le 13 novembre 2016, dans Divers, Bordeaux
Mots clefs :


{ Page précédente } { Page 1 sur 9 } { Page suivante }


Qui suis-je ?


Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos


Gribouille



Mes albums



La carte des lieux visités



«  Septembre 2017  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Rubriques


Accueil
Albi
Cigognes
Creuse
Divers
Espagne
Estuaire
Festivites
Galette
Gastronomie
Grues cendrees
Journee entiere
La Garonne
Lot et Garonne
Moselle
Parcs et jardins
Pays Basque
Rando urbaine
Randonnee
Sejours decouvertes
Sortie weekend
Visite guidee


Derniers articles


ACCUEIL
Fontet en passant par Hure / Loupiac-de-la-Réole et Blaignac
Aubazine et le canal des moines
Collonges-la-Rouge ... la "cité aux vingt-cinq tours"
Audenge et la boucle de Graveyron
La fresque street-art de Floirac et les graffs de Darwin à Bordeaux
Bassanne / Barie et le canal
Béguey ... entre coteau et Garonne
Séjour en Moselle du 30 juin au 9 juillet 2017 / Ancy-sur-Moselle
Séjour en Moselle du 30 juin au 9 juillet 2017 / Musée et mine de fer de Neuchef
Séjour en Moselle du 30 juin au 9 juillet 2017 / Rombas et Beuvange-sous-Justemont
Séjour en Moselle du 30 juin au 9 juillet 2017 / Balade autour de Rombas
Séjour en Moselle du 30 juin au 9 juillet 2017 / Parc du château de Nilvange
Outines et le lac du Der-Chantecoq
Lignan-de-Bordeaux ... en passant par Loupes et Bonnetan

Sites favoris


Fouchepate Blog
Fouchepate Boîtes
Eraldica Occitana
Noémi
FloreAlpes
Fleurs
Fête à Léo
François du Tursan
Tables de fêtes (cuisine)
Pause café (cuisine)
PIXANNE Photographies
Randomania
CHEMIN FAISANT
Les lavoirs
Rando Le Pout

Amis


estella
opaysdeshumains
papatrek


Newsletter

Saisissez votre adresse email



Saints du jour